Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

lundi 12 septembre 2005

Courrier

Les adresses des écoles doivent figurer sur nombre de fichiers. Chaque jour apporte son (gros) lot de

  • catalogues divers et variés : les fournisseurs ne doivent pas savoir que les écoles gèrent très peu d'argent et que les marchés de fournitures et de manuels sont des marchés publics gérés par les communes.
  • Propositions de classes transplantées à la mer, à la montagne et même à l'étranger. Vu la difficulté à réunir quelques euros pour financer des sorties d'une journée, il y a longtemps que les collègues ne souhaitent plus organiser des séjours de ce type.
  • Propositions de spectacles de théâtre, de concerts, de spectacles de magie. Je voudrais connaître des écoles capables de s'offrir à domicile ce genre de chose.
  • Propositions d'activités pédagogiques payantes. Eh oui, il existe un créneau pour les enseignants qui veulent présenter à leurs élèves, contre espèces sonnantes et trébuchantes, qui un diaporama sur la faune des montagnes, qui une vidéo, commentée, sur la pêche à la morue au large de la Norvège...
  • Les circulaires officielles de notre chère administration avec bien entendu la date de retour obligatoire des documents demandés dans les délais les plus brefs , en général deux , trois jours. Eux qui mettent environ cinq mois pour envoyer dans la bonne école, les fiche de paye aux enseignants qui ont été nommés ailleurs, par la même administration, depuis le mois de juin.
  • Les demandes du service de l'enseignement pour au choix la cantine, l'étude, les fournitures, les travaux, etc..
  • Les catalogues d'aide au financement qui nous invitent à vendre tee-shirts, porte-clefs, calendriers,objets divers et variés ou à organiser des lotos, des tombolas, à vendre des tickets à gratter.
  • Les propositions de tous les musées environnants, quelquefois très loins. Et pour le transport ? Voir le point précédent.
  • Les invitations des services municipaux à participer aux réunions de quartier, de partenaires, à la visite de la ville, etc..
  • Les demandes de dossiers des élèves partis sous d'autres cieux.
  • les nominations et changements de grade des collègues à faire signer et à renvoyer très vite.

Aujourd'hui: une heure et demie pour ouvrir, trier, ranger, jeter.

Il devait y avoir le courrier de deux jours car vraisemblablement la poste ne passe pas le samedi.

Cerise sur le gâteau: Dans le courrier une circulaire pour les nouveaux emplois - les anciens aide-éducateurs - remis au goût du jour.

Je peux en avoir un pour le courrier ?

Posté par danledir à 20:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire