Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

mercredi 12 septembre 2007

L'informatique, ça fait gagner du temps ? Et de l'argent ?

Dernière consigne de notre administration: plus aucun envoi papier, tout doit passer par internet.

Une fois les problèmes matériels résolus, ce qui n'est déjà pas simple. En effet l'équipement des écoles passe par les budgets municipaux. D'où des disparités évidentes. L'ordinateur qui m'a été alloué au bureau, quoique neuf, est un peu poussif. la connexion internet fonctionne à peu près sauf quand la municipalité décide de changer d'opérateur et nous laisse deux mois sans rien. La personne chargée de la maintenance, qui avait déjà du mal à faire face est cette année à 1/2 temps ! Et surprise cette rentrée, l'antivirus avait disparu. Il m'a fallu désinfecter l'ordi et réinstaller un antivirus. La messagerie est très poussive et bloque tout quand elle travaille...

Et je ne parle pas de la salle informatique pour les élèves. suite à un regroupement et un déménagement, nous attendons depuis noël que les cables réseau et internet soient installés.

Reste que maintenant, je peux me connecter et lire les nombreux courriels que m'envoie l'administration. Nous avons même droit chaque jour à une revue de presse locale et nationale sur l'école. Mais qui a le temps de lire des choses pareilles?

Facilité, gain de temps?

Deux exemples récents. Des collègues voulaient participer à une formation d'une demi-journée sur TFM -encore de l'informatique: cette fois de la téléformation en mathématiques- il fallait alors s'inscrire sur le site de l'inspection. Plusieurs collègues ont essayé sans succès. Je m'y suis moi-même collé et ai abandonné après trois quarts d'heure et en ayant frôlé la crise de nerfs. J'aurais deux mots à dire au(x) concepteur(s) de ce site. Que de temps perdu... Finalement un coup de fil suffira.

Deuxième exemple. Notre département a décidé de poursuivre les évaluations de CE2. Ce qui est plutôt bien: c'est un outil intéressant dont nous avons l'habitude. Les livrets nous sont fournis mais les guides pédagogiques sont disponibles sur internet. Mais encore faut-il les imprimer. Plusieurs dizaines de pages à multiplier par trois collègues puisque les évaluations doivent avoir lieu en même temps. Qui paye les cartouches?

Et c'est ainsi pour toutes les circulaires que les collègues doivent émarger ou qui doivent obligatoirement être affichées en salle des maîtres.

Posté par danledir à 15:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Pendant ce temps à Vera Cruz,
    toute cette énergie vous a permis de ne point penser,
    toute cette frénésie à pousser cette montagne inutile vous aura fait oublier votre condition.
    Merci à l'inutile, car sans cela vous auriez pété un plomb, quoique ceci ne sont plus des fusibles trop rapide de réactions.
    Cordialement

    Posté par temps, jeudi 13 septembre 2007 à 00:34

Poster un commentaire