Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

lundi 12 novembre 2007

Harcèlement

Se faire accuser de prendre certains enfants en grippe, nous avons l'habitude. Nous avons beau répéter sur tous les tons aux parents concernés que tous les élèves sont traités de la même façon, que les mêmes règles et les mêmes sanctions s'appliquent à tous. Rien n'y fait, nous faisons certainement du favoritisme et avons des boucs émissaires...

Une chose qui a pratiquement disparu, c'est l'accusation de racisme. Il est vrai que cela peut sembler difficile dans une école composée à plus de quatre-vingt dix pour cent d'élèves d'origine étrangère. Quoique j'ai parfois entendu que nous préférions les africains noirs par rapport aux maghrébins...

Cette fois, un pas de plus est franchi. Nous sommes accusés carrément de voler les vêtements de nos élèves. Certainement pour les revendre et arrondir nos fins de mois sans avoir à travailler plus !

C'est ce qu'a fait une maman la semaine dernière. Puis elle a violemment pris à partie un autre élève qui avait le tort d'avoir le même blouson que son fils. Pour finalement retrouver le blouson en question qui avait été abandonné dans la cour. Entre temps, les enseignants qui étaient de service dans la cour en ont pris pour leur grade...

Peut-être que le courrier que je lui envoie va nous permettre de repartir sur de nouvelles bases. A moins que cela n'envenime les choses. C'est à voir.

A suivre...

Posté par danledir à 07:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    harcelement moral et phisique

    bonjour a tous,
    1) je voudrais savoir quelle est le superieur d'un directeur de lycée.
    2) je vous pose cette question quar ma fille de 16 ans s'est fait baisser son son joging plusieur foi de suite pendant les cour de sport suivi de arcelement moral POUR CAUSE QU'ELLE A DE BONNE NOTE A PRESQUE TOUTE SES MATIERES (ses acte sont causé par des éléves de sa classe qui ne font rien pandand les cours(sa commance comme sa avec de petit acte mais on ne sais comment sa finira pour ma fille avec ses bon a rien) )suite a ses problemes ma fille ne veut plus retournée en cour quar aucune mesure n'a etait prise en vers ses élèves malfaisant.

    3)pour info,demain ma fille va chez le medecin quar elle a le moral a zero et elle a peur(enfin vous voyez se que je veus dire),suivie d'un depot de plainte a la gendarmerie pour ARCELEMENT MORAL ET FISIQUE,et sa se finira dans le bureau du directeur dans l'aprés midi.

    4)ma question final est la suivante: DANS L'IPOTéSE QUE LE DIRECTEUR NE PREND PAS DE MESURE NéSSéCER EN VERS SES ELEVES MALFAISANTS,a qui puije m'adresser??????

    PS désolé pour les fautes d'ortographe je ne suis pas tres calé.

    mon mail: t.p.h@free.fr

    merci d'avance.

    Posté par P.H.I.L, lundi 12 novembre 2007 à 21:03
  • harcelement moral et phisique

    bonjour a tous,
    1) je voudrais savoir quelle est le superieur d'un directeur de lycée.
    2) je vous pose cette question quar ma fille de 16 ans s'est fait baisser son son joging plusieur foi de suite pendant les cour de sport suivi de arcelement moral POUR CAUSE QU'ELLE A DE BONNE NOTE A PRESQUE TOUTE SES MATIERES (ses acte sont causé par des éléves de sa classe qui ne font rien pandand les cours(sa commance comme sa avec de petit acte mais on ne sais comment sa finira pour ma fille avec ses bon a rien) )suite a ses problemes ma fille ne veut plus retournée en cour quar aucune mesure n'a etait prise en vers ses élèves malfaisant.

    3)pour info,demain ma fille va chez le medecin quar elle a le moral a zero et elle a peur(enfin vous voyez se que je veus dire),suivie d'un depot de plainte a la gendarmerie pour ARCELEMENT MORAL ET FISIQUE,et sa se finira dans le bureau du directeur dans l'aprés midi.

    4)ma question final est la suivante: DANS L'IPOTéSE QUE LE DIRECTEUR NE PREND PAS DE MESURE NéSSéCER EN VERS SES ELEVES MALFAISANTS,a qui puije m'adresser??????

    PS désolé pour les fautes d'ortographe je ne suis pas tres calé.

    mon mail: t.p.h@free.fr

    merci d'avance.

    Posté par P.H.I.L, lundi 12 novembre 2007 à 21:04
  • tout d'abord bonjour
    voila je voudrez quelque renseignement car j'ai eu un souci avec le directeur de maternelle de mon fils DEVANT l'etablissement il ma reproché d'etre iresponsable car je laisser jouer mon enfant avec un baton de 20cm je lui ai repondu que c'été en dehor de l'ecole et que cela ne le regarder en rien le ton a commencer a monté entre nous se monsieur ma reprocher de mal eduqué mon fils car je ne lui liser pa de livre au coucher chose que lui meme ne sait pas et que lui ne passer pas ses journée dvant la télé tout comme moi ( je ne travaille pas)il ma rabaisser plus bas que terre devant son ecole je ne vous cache pas que je ne me suis pa laisser faire non plus il ma dit aussi kque l'education et se que fesez mon enfant en dehor de l'ecole et cela meme chez moi le regarder je suis pe etre pas tres cultiver mais je pense que se que fai mon enfant et la facon don je vau l'eduquer ne le regarde en rien surtou que mon fils et sage a l'ecole voila il ma menacer d'apeler l'inspection academique...
    je voudez savoir se que je pourez fair
    dans l'atente je vous pri de croire en mes salutation respectueuse
    cordialement

    Posté par melanie, vendredi 7 décembre 2007 à 09:33
  • Réponse

    Je ne trouve pas vraiment l'attitude de ce directeur très correcte si ce que vous dites est vrai. Il s'agit d'une question de déontologie.
    Je suis absolument contre le fait de s'adresser à des parents d'élèves en public surtout à la sortie de l'école où certaines oreilles sont assez friandes de ce genre de choses et je demande à tous mes collègues de faire de même.
    De plus je ne me permets jamais de critiquer les parents pour leur façon d'éduquer leurs enfants ne connaissant pas la réalité vécue au quotidien. De deux choses l'une: si cela est vrai, ce n'est certainement avec cette façon de faire que cela va s'arranger, si ce n'est pas vrai cela ne va pas arranger le climat non plus. Il ne faut pas oublier l'intérêt de l'enfant qui doit nous guider. Si les ponts sont rompus avec les parents, on ne peut plus faire progresser cet élève.
    Cela pose aussi le problème de la formation à cette fonction de directeurs. Quasiment inexistante, elle ne permet pas de faire face au point le plus important d enotre métier: les relations humaines.
    De ce fait chacun gère en fonction de son (mauvais ou bon?) caractère et de son expérience.

    Dan Ledir

    Posté par Dan Ledir, mardi 11 décembre 2007 à 08:15

Poster un commentaire