Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

vendredi 7 décembre 2007

Livrez les livrets

Depuis quelques années, nous rendons les livrets de fin de trimestre aux parents. Chaque famille est invitée à venir à l'école à une heure précise avec son enfant pour rencontrer l'enseignant et échanger avec lui sur le travail et le comportement de celui-ci durant tout le trimestre écoulé.

C'est important. Nous établissons ainsi un lien avec les familles. Il est intéressant de voir les parents même si les enfants se comportent et travaillent correctement. Ce  qui est la majorité. On pourrait l'oublier car on ne parle pas des trains qui arrrivent à l'heure.Le jour où quelque chose se passe mal, il est plus facile alors d'établir le contact avec ces parents-là.

Pour les enfants qui sont en difficultés, il est toujours intéressant de rencontrer les familles popur analyser leurs problèmes et voir dans quelle mesure l'école peut y apporter des solutions. On bien orienter vers des aides extérieures.

Autre aspect de ce dispositif: je peux ainsi rencontrer aussi les parents qui me sont siganlés.

En principe le taux de participation est important. En fait, les parents n'ont pas vraiment le choix. Par l'intermédiaire d'un questionnaire, ils doivent soit venir le samedi matin soit proposer un autre rendez-vous un soir en semaine. Pour ceux qui ne répondent pas j'assure un suivi téléphonique et il est très rare que nous n'arrivions pas à rencontrer les parents.

J'aime aussi lire les bulletins un par un et ajouter une phrase pour chaque élève. Pour environ 350 charmants bambins, il y faut du temps et heureusement le fait que les collègues m'apportent les livrets à des moments différents dans la semaine qui précède me permet d'étaler ce travail. Il y a bien toujours un voire deux collègues qui attendent le dernier jour, le matin même, pour m'apporter leurs bulletins mais on finit toujours par s'en sortir.

Je peux ainsi suivre le parcours de chaque enfant et au bout de quelques années j'ai une bonne idée de leur niveau, de leurs difficultés et réussites.

Reste le problème du contenu des livrets. Notes, lettres, compétences, il y a de tout et la tentative d'harmonisation que nous avions eue il y a quelques années n'a pas pour l'instant été suivie d'effet même si ça et là les collègues arrivent quand même à se mettre d'accord et à inventer des réponses collectives. Un beau chantier qui s'ouvre.

Reste à attendre les nouveaux programmes.

Posté par danledir à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire