Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

mardi 5 février 2008

Histoire banale ?

Cours en salle informatique. Eh oui, nous préparons le B2i, brevet informatique et internet. Vous savez, ça fait parties des compétences de base:le socle commun. Lire, écrire, compter et cliquer.

Une clé USB appartenant à un enseignant est restée sur un des ordinateurs. L'un des élèves à son instit fait croire que c'est la sienne et la confie à un copain qui devra lui remettre à la sortie.

Le maître se rendant compte de la disparition de sa clef, se rend dans la classe concernée et récupère la dite clé toute droit sortie de la poche du copain complaisant.

Fin de l'histoire.

Pour obtenir cette version que j'espère définitive, il aura fallu quelques moments passés à interroger les protagonistes. Le "voleur", appelons les choses par leurs noms, s'empressant d'accusant son camarade.

Le "receleur", lui , reconnait après discussion qu'il savait que la clé n'appartenait pas à son camarade et donc que c'était du vol.

Comme à l'accoutumée, je leur explique les procédures de signalement sachant que jusqu'à présent ce type d'incidents se traite plutôt en interne Je remplis donc les signalement, l'un pour vol, l'autre pour recel, et leur indique qu'ils resteront dans leurs dossiers et seront détruits à la fin de l'année sauf en cas de récidive. JKe les préviens aussi que je vais bien sûr en informer leurs parents et les rencontrer. Nous déciderons ensuite avec l'enseignant de la classe des sanctions à prendre.

Fin du deuxième épisode.

Je reçus quelques jours plus tard la maman de celui qui avait empoché la clé. Elle me raconta horrifiée que les parents de l'autre garçon l'avaient appelée tour à tour ( ils sont séparés):  la mère pour l'insulter, l'accusant d'avoir un fils qui dénonce ses camarades -ce qui était  d'ailleurs faux- le père pour interroger son fils de façon pour le moins singulière .

Elle n'envisageait pas de porter plainte car elle avait me dit-elle peur de ces gens.

Fin du troisième épisode.

A ce jour, j'ai laissé un nouveau message téléphonique pour rencontrer les parents concernés. J'attends depuis maintenant quatre jours la réponse.

A suivre...

Posté par danledir à 07:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    tiens, pendant que tu y es, si tu vois ma propre clé..... ils ne me l'ont jamais rendue.... et ce n'est pas ma directrice qui pouvait m'aider..... snif.

    Posté par helene, mardi 19 février 2008 à 15:50

Poster un commentaire