Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

mardi 26 février 2008

EDUQUONS, c'est une insulte ?

Après le coup de boule de Zidane, héros footbalistique auprès de nos élèves, voilà au vu et sus de tous, les écarts langagistiques de notre président lui-même. De quoi animer les cours de récréation...

Quel modèle!

D'un côté ce qui est demandé aux enfants: le retour aux valeurs , à l'occasion défendues par le curé, la prise en charge de la mémoire d'enfants  morts en déportation, la lecture de la lettre de Guy Môquet, le respect du aux emblèmes de la nation.

De l'autre le premier personnage de l'état, celui censé nous représenter tous, qu'on ait ou pas voté pour lui, se laissant aller à des propos grossiers devant les caméras, récidivant le coup d'éclat auprès des pêcheurs.

Merci monsieur le président.

Nous n'aurons  plus dans nos services de récréation à réprimander, voire punir, les élèves auteurs de grossièretés envers leurs camarades. Juste une petite remarque positive qui leur permettra de se rêver un avenir tout tracé: " Toi, un jour, tu seras président de la République" !

Pour ceux qui frappaient leurs camarades, nous pouvions déjà dire: "Toi, tu seras certainement un très bon footballeur!"

Nous voilà tranquille pour surveiller les récrés. Les collègues vont apprécier.

Au fait, le visiteur du salon agressé par M. Sarkozy, n'aurait pas pu lui répondre par un coup de boule ?

Posté par danledir à 07:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    des moutons

    on nous prend vraiment pour des imbeciles
    chez nous aussi on passe ces évals et en plus à tous les niveaux
    passe sur mon blog quand tu as le temps
    http://www.aufeminin.com/blog/colline2307
    a bientot

    Posté par colline, dimanche 2 mars 2008 à 16:16

Poster un commentaire