Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

samedi 10 mai 2008

Service minimum, revenu maximum

Revoilà le service minimum. Il est vrai que comme on nous le serine depuis quelques temps, tout cela figurait dans les propositions de notre président.

J'avais déjà écrit sur cette question. J'en concluais que nous étions déjà au service minimum depuis longtemps et que cela n'avait pas l'air de vouloir s'arranger. Les propositions de fermeture de classe ou de suppressions de postes qui vident les bahuts et remplissent les rues ces derniers temps ne me démentiront pas.

Mais une nouvelle circulaire vient de nous ariverElle est assez plaisante.

On y reconnait qu'il s'agit de limiter l'accueil à un service de surveillance des enfants mais qu'on ne peut lui appliquer les règles qui régissent les centres de loisirs, ni pour le taux d'encadrement, ni pour les qualifications des animateurs, ni pour les modalités d'assurance. En revanche la commune reste responsable en cas d'accident.

Là ou cela devient juteux, c'est au niveau des rémunérations: l'état versera à la commune 90 € par jour par groupe de 15 enfants accueillis, donc 180 de 16 à 30, 270 de 31 à 45, etc.

Un bon conseil pour les collègues surtout débutants:

  • Mettez vous en grève, on vous ponctionnera de 50 à 60 euros par jour, correspondant à 1/30ème de votre traitement.
  • Inscrivez-vous auprès de la commune pour assurer le service minimum, aucune qualification, ni diplôme n'est requis.
  • Acceptez de prendre plus de trente élèves puisqu'il n'y a aucune règle.
  • Et touchez 270 euros amputés des charges que retiendra la commune.

Le lendemain, reconduisez la grève et continuez ainsi...

Posté par danledir à 08:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Un peu provocateur, mais excellent raisonnement mathématique...

    Posté par Aliesca, dimanche 11 mai 2008 à 19:02
  • Pas mal
    Même pour des pas débutants, tu sais... j'aimerais bien pouvoir partir en vacances, un peu, un jour.
    Mais tiens: j'avais cru comprendre que les braves gens qui "gardent" ne peuvent garder que 15 z'enfants.
    Je m'étais donc dit:
    nouzaut, on fait plus que garder, on instruit, et on a une norme officielle à 35 (maternelle).
    On est donc des super z'instits, genre shiva.

    Posté par mebahel, vendredi 16 mai 2008 à 11:14
  • Faut croire que celui qui a fait la circulaire ne sait pas faire des additions comparatives. Bon on ne va pas trop s'étonner maintenant qu'on sait que le grand manitou ne sait pas lui-même faire une simple règle de trois ;-D

    Posté par Maman au secours, vendredi 16 mai 2008 à 15:00
  • faisable?

    Quelle bonne idée!!! Mais est- ce seulement faisable?
    Pouvons nous cumuler deux emplois?
    Pouvons -nous réellement être enseignant en grève et postuler pour un poste d'animateur?

    Posté par instit debutante, jeudi 22 mai 2008 à 16:26

Poster un commentaire