Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

mercredi 25 juin 2008

Carte (truquée) scolaire

Bien évidemment, les annonces de suppression de 11200 postes d'enseignants finit par se traduire dans les faits.

Comment faire pour un inspecteur d'académie qui ne dispose pas des postes nécessaires pour couvrir tous les besoins?

Il n'y a pas cinquante solutions: il faut tailler dans la masse. dans la graisse de mamouth aurait dit un ministre qui ne nous a pas laissé que des bons souvenirs.

Oublié les critères et normes mis en place ces dernières années pour essayer de traiter de façon égalitaire les différentes écoles. L'ouverture et la fermeture des classes ne se fait plus sur des chiffres précis mais sur des tendances. Ce n'est évidemment pas sans effet. Déplacer le curseur de quelques dixièmes permet de faire des économies substantielles de postes. Oubliée la réalité des écoles, les difficultés à répartir les élèves dans leurs classes de niveau, etc.

Pour notre seule commune, il aurait fallu de six à huit ouvertures pour faiure face à la montée des effectifs dus à l'augmentation de la démographie en comptant comme les annnées passées, or nous nous retrouvons avec un solde de deux fermetures. Bravo le tour de passe-passe.

En ce qui concerne notre groupe scolaire, c'est dramatique. Avec le même nombre d'élèves en maternelle que cette année, l'administration ferme une classe. Quand on passe de 25 de moyenne à 27 sur douze classes, mathématiquement, ça se tient. Les petits se tasseront un peu, ça fera sans doutes des économies de chauffage. Il est vrai que nous sommes victimes du péché originel: ne pas être ZEP, quand bien même tous les critères explosent. Mais pas question depuis dix ans de revoir la carte des ZEP!!!

Pour les deux écoles élémentaires, ce sera une fermeture alors que nous accueillons de trente à quarante élèves supplémentaires.

Reste à convaincre notre administration que les difficultés rencontrées augmentent de jour en jour.

Peut-être vais-je leur recommander la lecture de ce blog...

Posté par danledir à 08:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Lecture de blogs d'enseignants pour les technocrates de cabinet... oui, faudrait... sauf que justement, leur pbme c'est pas l'enseignement, ce sont les zorros.
    Qui n'arrivent pas.(vous êtes impatients? eux aussi)
    Donc s'en foutent complet de nos considérations pédagogiques, sociales et organisationnelles.

    Après quoi, z'auront beau jeu de prouver que justement l'école publique, ça ne marche pas.
    Pile tu perds, face tu gagnes pas.. nous sommes des dinosaures en voie de.. de quoi au fait?

    Posté par mebahel, mercredi 25 juin 2008 à 16:17
  • Z'avez oublié qu'on a un gouvernement ultra libéral qui n'en a rien à cirer du social, où avez vous vu que le social rapportait de l'argent ? Voilà où nous en sommes : tout doit être rentable, j'"attend de voir jusqu'où ils vont pousser le bouchon, ça va viendre : bientôt on éliminera les élèves en difficulté et on créera des ckasses spécialisées pour formater des bêtes scolaires, les élites de la nation, si si ça viende, ça viende, petit à petit hélas !

    Posté par M., lundi 7 juillet 2008 à 13:13
  • l'école d'Enzo en 2008

    Juste un petit mot pour signaler qu'un nouveau site vient de voir le jour http://ecole.de.demain.free.fr/ qui propose de décrire avec des mots simples l'école d'aujourd'hui et les inquiétudes pour demain...dans le but d'informer encore et toujours un maximum de personnes sur les dangers des réformes actuelles dans l'Education Nationale.
    Ce site collaboratif propose d'écrire ensemble (élèves, parents d'élèves, enseignants du public et du privé, pédagogues, inspecteurs de l'Education Nationale …) un livre, « l’école d’Enzo en 2008 » qui pourrait ensuite être édité. On compte sur la participation d'un maximum de volontaires, donc n'hésitez pas à y contribuer, en particulier pour toutes ces petites remarques d'un directeur d'école!
    Merci d'avance.
    Enzo

    Posté par Enzo, lundi 18 août 2008 à 00:21

Poster un commentaire