Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

vendredi 18 septembre 2009

Casse-tête Darcosien

Et que je te supprime le samedi matin.

Et que je te colle des heures d'aide personnalisée...

Et que je te mets de l'accompagnement éducatif gratuit...

Et que je me barre dans un autre ministère...

Quid des études  payantes ?

Quid des centre de loisirs eux-aussi payants?

Quid des rythmes des élèves?

Après les cafouillages de l'an dernier, dus à une absence pratiquement totale de concertation et à une mise en place ultra rapide de ces nouveaux dispositifs, nous aurions pu penser à plus de sérénité pour cette année.

Pas du tout, ça va devenir plus compliqué que l'an dernier.

Nous avions réussi à imposer un horaire unique pour les heures de sorties. Cette année, il a fallu donner de la souplesse, c'est à dire permettre à chacune des nombreuses écoles de choisir ses horaires d'aide personnalisée, d'accompagnement éducatif.

D'où des problèmes insurmontables et des traitements différents suivant chaque école.

Là on a décidé d'accueillir en priorité les enfants dont les parents travaillent.  Logique. Ceux qui ont donc des ressources mais à qui on offre un accueil gratuit. Quant à ceux qui ne travaillent pas donc n'ont pas forcément les moyens de payer le centre de loisirs ils se voient interdits d'accompagnement éducatif gratuit. Un comble pour une mesure qui se voulait de justice sociale.

Ici, c'est l'inverse, on accueille tout le monde pour ne faire de discrimation mais comme la demande est plus forte que l'offre, ce ne sera qu'une fois sur deux ou sur trois ou bien la première partie de l'année. D'où la colère légitime des parents qui n'ont plus de mode de garde pour le soir.

Il y a bien les centre de loisirs mais ceux-ci ne lâchent les enfdnts que plus tard, projet éducatif oblige. Qui pourrait les en blâmer?

Quant aux études, elles n'existent pratiquement plus. Quel enseignant serait assez fou pour travailler plus et gagner moins? Quel parent accepterait de payer ce qu'on lui a promis gratuit?

Merci qui?

Merci Xavier...

Posté par danledir à 08:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Petit rappel à propos de la journée du refus de l'échec scolaire de demain, mercredi 23 Septembre

    Bonjour,

    La deuxième édition de la "Journée de refus de l'échec scolaire" aura lieu demain, le mercredi 23 septembre à Paris, Lyon et Nantes.

    France 5 Éducation et l'AFEV vous proposent, si vous êtes à Paris, d'assister à l'après-midi de débat qui aura lieu de 13h30 à 18h00 à la Bellevilloise, 19-21 rue Boyer - Paris 20e (métro Gambetta ou Ménilmontant).

    Les débats auront lieu en présence de François Dubet, parrain de la Journée. Si vous n'êtes pas libre toute l'après-midi, vous pouvez aussi choisir le débat qui vous intéresse le plus : pour voir le programme, cliquez ici.

    Est-ce que vous êtes intéressé(e)? (N'hésitez pas, si vous ne pouvez pas venir, à relayer cette Journée sur votre blog ou sur votre site!)

    --------------

    Pour rappel : notre blog de l'échec scolaire, en ligne à l'URL http://blogedu.tv/echecscolaire, accueille de plus en plus de billets/témoignages sur les pistes pou sortir de l'échec scolaire. Parmi les derniers billets : Le Hors l'école, un lieu d'apprentissage par Bernard Bier (INJEP) et L'évolution du rapport à l'ignorance par Nicole Priou (Cahiers Pédagogiques).

    Vous êtes toujours les bienvenus pour publier votre billet! Écrivez-moi si vous avez des idées!

    A très vite,

    Sarah Jacquet, pour France 5 Education (curiosphère et lesite.tv)

    Posté par Sarah, mardi 22 septembre 2009 à 14:02

Poster un commentaire