Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

mercredi 21 septembre 2005

Manifestation parisienne

Aujourd’hui, manif des directeurs(trices). Ce n’est pas la première et je pense que ce ne sera pas la dernière.

Depuis de nombreuses années, des directeurs font le grève administrative, c’est à dire ne transmettent pas certains renseignements à leur administration.

Si cela était efficace, nous ne serions pas dans la rue aujourd’hui.

Alors que veulent les directeurs et que faire pour l’obtenir ?

Ce qu’ils veulent : beaucoup mais avant tout :

·      une reconnaissance de leur fonction. Actuellement financièrement, c’est très peu. Par exemple, mon traitement a diminué quand j’ai quitté ma classe en ZEP pour prendre une direction d’une grosse école en zone non ZEP ( mais qui devrait l’être…j’en reparlerai).

·      Du temps supplémentaire de décharge de classe pour ceux qui ont en charge une classe. Actuellement, un(e) directeur(trice) d’une école de cinq classes n’a aucun temps disponibles pour exercer sa fonction.

·      Un statut différent – actuellement les directeurs(trices) ont  le même statut que leurs collègues contrairement aux chefs d’établissement du secondaire. Sur ce point, tous ne sont pas d’accords et certains syndicats sont rigoureusement contre. Pour ma part, je pense que la reconnaissance des collègues s’acquiert par le travail accompli.

·      Une aide aux tâches administratives : courriers, téléphone, de vie scolaire : absences, retards , médicales : enfants malades et sociales : familles en difficultés, absentéisme, etc…

Que faire pour l’obtenir ?

         Penser d’autres moyens d’actions que la grève administrative, ou en plus.

Je vais à la manif et vous raconterai la suite.

( à suivre)

Posté par danledir à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire