Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

lundi 6 mars 2006

Petit pont massacreur

Voilà le retour des jeux violents. C’est cyclique. Nous avions eu une alerte en début d’année scolaire. La question délicate est toujours de savoir s’il est préférable d’en parler ou pas. Cela ne va-t-il pas tenter d’autres enfants de faire de même. Il y a deux ans pour une affaire semblable : " Le cafouillage " qui prenait de l’ampleur, nous avions décidé d’en parler au conseil des enfants. Chaque délégué était alors chargé de retransmettre le débat dans sa classe. Tout était alors rentré dans l’ordre.

Cette fois-ci, il s’agit du petit pont massacreur. L’élève qui a le malheur de se trouver jambes écartées et de laisser passer un objet : balle, cannette, etc.,… se voit immédiatement entouré d’une bande d’enfants qui se précipitent sur lui, le jettent à terre et le bourrent de coups de pieds et de poings.

Ce sont tous les garçons d’une classe qui se sont ligués et s’en sont pris surtout aux filles. L’un d’entre eux a eu de la chance. Il était déjà puni et n’a pu participer à cette affaire. Il reconnaît volontiers qu’il l’aurait fait sans état d’âme.

La maîtresse de la classe me demande d’intervenir pour en parler aux élèves. C’est toujours une situation délicate. Je suis donc allé leur rendre visite ce matin. Après une demi-heure d’échanges, je pense que la grosse majorité a compris qu’il ne s’agissait pas d’un jeu mais d’une agression caractérisée qui aurait pu avoir de graves conséquences. Cela sera-t-il suffisant pour éviter toute récidive ? Espérons-le. Les plus réticents ne pipent pas mot mais leur attitude semble dire : " Cause toujours… "

Reste à déterminer la sanction. Ce sera une lettre aux parents pour les prévenir de ce qui s’est passé accompagné d’un texte à rédiger : raconter ce qui s’est passé, dire ce que l’on a ressenti, résumer ce qu’ont dit la maîtresse et le directeur et dire comment il faudra réagir à l’avenir.

Je m’attends à un défilé de parents venant me dire que leur " petit chéri " n’y est pour rien. C’est dur la responsabilité collective.

Posté par danledir à 20:22 - Commentaires [22] - Permalien [#]

Commentaires

    Très bel article vécu et pro !

    Voici l'URL de mon site :
    http://pagesperso-orange.fr/daniel-louis.blandin

    La prévention avec une piqure de rappel de temps en temps. C'est à mon avis la seule et unique solution, afin d'éviter que des parents montrent du doigt l'enfant des autres. Quelquefois ils exigent carrément le renvoi de l'enfant, alors qu'ils ne savent pas que leur progéniture fait la même chose !

    Et puis, vous savez, les jeunes m'expliquent le petit pont massacreur de façon différente. Une mélée style rugby, et un enfant doit traverser au milieu genoux à terre. Le but, éviter la rafale de coup de pieds, pendant le parcours !

    ça sert à ça la prévention !

    cordialement
    Daniel-louis.blandin

    Posté par daniel, vendredi 28 décembre 2007 à 18:52
  • Il faut en parler

    Bonjour,
    Je viens de connaître ce jeu par france2 ainsi que je viens de lire sur votre site mais c'est encore un jeu bête et très méchant !
    Pourquoi les établissements scolaires ne sont pas plus attentifs aux enfants & n'interdisent pas tout simplement ces sortes de jeux !

    Posté par cbl62, lundi 1 décembre 2008 à 13:35
  • Ne craignez vous pas que la sanction que vous proposez soit trop lourde ?

    Posté par Marc, lundi 1 décembre 2008 à 14:00
  • Allons Marc

    Une lettre aux parents serait une sanction trop lourde ??? je pense que les parents du petit qui est à l'hopital doivent la trouver un peu légère.
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20081201.OBS3454/petit_pont_massacreur__un_collegien_a_lhopital.html

    Je trouve même l'idée intérressante, leurs faire rédiger, donc réflechir, sur ce qu'ils ont ressenti à ce moment .
    Le souci c'est que la plupart de ces jeunes trouvent cela normal, sans gravité, ce n'est qu'un jeu. Un moyen d'apprivoiser la douleur.

    Merci pour l'info et votre boulot

    Posté par Fred, lundi 1 décembre 2008 à 14:22
  • pont massacreur

    Il n'y a donc pas de surveillant dans les cours de récréation aujourd'hui ? Si oui pourquoi n'est il pas intervenu avant le drame ?

    Posté par vef, lundi 1 décembre 2008 à 15:30
  • pont massacreur

    bonjour
    j'ai vus les infos hier soir sur tf1 d'un nouveau
    jeu qui s'appelle le petit pont massacreur.
    je trouve que ce n'est pas normal qu'on laisse les grands massacré les autres eleves a ce jeux
    stupide que sa soit fille ou garçon et qui peuvent
    tuer en les massacrant a coup de point ou coup de
    pied.
    moi je dis que c'est la faute des parents qui savent pas elever leurs enfants et qui les laissent faire.
    moi je trouve que les proviseurs et les enseignant
    devrait les surveiller un peu plus de ce qui ce passe dans la cour,on devrais punirs ces eleves
    et leurs faires comprendres aux parents et qui
    prennent consciences de ce que viennent faires leurs enfants aux autres eleves,sinon c'est la prison.
    on devrais en parler entre parent de ce qui viens
    de ce passer.
    j'espere que ce message fera reflechir les parents.

    Posté par beatrice, mardi 2 décembre 2008 à 09:13
  • les mots me manquent

    même si les enfants ou adolescents sont rarement tendres entre eux autant de sauvagerie me laisse sans voix...
    le collège ne me parait pas si loin ( 20 ans même !!)et de tels "jeux" si on peut les qualifier ainsi n'existaient pas. bien sur il y'avait des bagarres mais jamais de linchage.
    je ne veux pas rentrer dans le c'était mieux avant mais j'ai l'impression qu'il y'a quand même un réel problème; comme si les repères actuels par rapport à la violence étaient complètement "déréglés"...ça fait froid dans le dos

    Posté par marie, mardi 2 décembre 2008 à 13:08
  • Punir les parents ?

    Le probleme est que les enfants voient beaucoup plus violent via les journaux tv, les films, la publicité....

    Notre monde est devenu plus matérialiste, plus crû, moins mature....

    Difficile à cet âge de faire la part des choses...

    Posté par Landia, mardi 2 décembre 2008 à 13:12
  • La belle école publique française

    Mais bon sang, qu'est-ce que les enfants d'aujourd'hui ont dans le cerveau ?

    Et comme l'a fait remarqué un internaute sur cet article, pourquoi n'y a t'il pas plus de surveillance pendant les récréations ?

    Attention, cette critique ne vise pas forcément les établissements et donc chefs d'établissement mais surtout l'éducation nationale qui réduit de plus en plus les effectifs et les moyens.

    Aujourd'hui, pour échapper à ces barbaries, nous sommes obligés de les placer dans des écoles privés... ah dans ces conditions, elle est belle l'école publique française !!!

    Posté par Marling, jeudi 4 décembre 2008 à 12:29
  • Aidons nos jeunes

    Lorsque la morale est considérée comme une atteinte à la liberté et que la Loi de la Jungle prévaut dans tous les domaines du monde adulte, les jeunes n'ont plus d'exemples qui leur permettraient d'ancrer leurs repères. Il faudrait redonner aux jeunes la possibilité d'avoir une vie morale, et je dirais même plus, une vie spirituelle.

    Posté par calomiro, jeudi 4 décembre 2008 à 13:48
  • et le courage, alors ?

    Je suis interloquée par la pratique de ce jeu, je suis aussi très étonnée que l'on puisse penser que c'est là une recherche de prise de risque . Il me semble que tomber à 6, 8 voire plus sur une fille, ou sur le plus petit, le plus faible, relève de la lâcheté .Il me semble que depuis quelque temps la lâcheté soit largement partagée .

    Posté par finode30, jeudi 4 décembre 2008 à 15:27
  • symptôme de maladie

    il y a de nombreuses décennies,on se bagarrait aussi dans les cours de récré,il y avait une frontière qu'il était deshonnorant de franchir:jamais un "grand" contre un "petit",jamais plusieurs contre un,jamais de coup par derrière,celui qui transgressait avait une réputation qui l'isolait du groupe.
    Il est vrai que nous étions affligés de mères attentives ,de pères autoritaires, d'enseignants croyants,les pauvres naifs,qu'ils devaient nous apporter des connaissances plutôt que de nous "épanouir" dans l'air du temps.Heureusement que ces principes sont révolus,ils faisaient barrage à la créativité actuelle.L'enfant-roi est devenu l'enfant-tyran et les "adultes" en bavent...pauvres enfants.

    Posté par bardamu, jeudi 4 décembre 2008 à 18:21
  • Et la podopedagoie?

    Directeur à la retraite depuis 10 ans, j'avais eu à résoudre le problème du karate à l'école. Ma solution : un coup de pied même pour s'amuser:un avertissement. 3 avertissements 3 jours d'exclusion.
    mais il est vrai que j'étais soutenu par la majorité des parents.j'avais aussi recours à la "podopédagie":comme disait le Dr Olivenstein. La pédagogie des coups de pieds au c....Ce fut très efficace. moins de psychologie et plus de concret.On parle trop et n'agit pas assez.

    Posté par santelli, jeudi 4 décembre 2008 à 19:25
  • des surveillants ?

    Pour ceux qui n'ont pas encore compris, l'état donne de moins en moins de budget.
    Comment payer un surveillant de cours?
    Certains collèges de nos jours ont 2 surveillants pour controler à la fois l'entrée principale, la cour, les toilettes, le hall et vérifier qu'il ne reste pas d'élèves dans le batiment à faire des bétises.
    Des super pouvoirs les surveillants?

    Posté par Alexis, jeudi 4 décembre 2008 à 23:02
  • rien dans le crane

    Mais c'est fou!! ou va notre jeunesse!!! mais qu'es ce qu'ils ont dans la tete!! comment peut on inventer un jeu pareil!!! et en plus ca les amusent!!Mais c dingue quand même je ne comprends! ca fait peur quand même de savoir que nos enfants ne sont pas du tout en sécurité alors qu'ils sont a l'école pour apprendre!!! bientot ca sera L'école tue! comme les clope:!!! Que fais les surveillants, que fait les educateurs, directeur et les parents dans tout ca!!!
    Ils commencent tres tot dans la delinquance ca va donner quoi une fois plus grand!! Je veux pas le savoir!!!

    Posté par nsl38, vendredi 5 décembre 2008 à 09:37
  • Appel à Témoin

    Monsieur,
    Dans le cadre d'un reportage TV sur le petit pont massacreur, accepteriez-vous un ITW filmé pour dire la difficulté des enseignants face aux jeux violents.
    Merci de me contacter au 01 56 33 52 99

    Posté par Isabelle, lundi 8 décembre 2008 à 12:28
  • Guerre des boutons

    Je vous suggère de relire La Guerre des Boutons ... cela vous rappellera que les enfants ont toujours eu tendance à ce genre de choses.
    Cela ne les excuse en aucun cas, mais c'est histoire de montrer qu'il n'y a rien de neuf, juste des formes qui varient dans le temps ...

    Les adultes ont un rôle important à jouer.

    Posté par clarou, vendredi 12 décembre 2008 à 11:54
  • bande de nul sa se voit que c'était des petits blancs qu'y ont joués j'ai fini avec ces conneries j'y ai jouer étant petit et les règles c'est plutôt ceux qui veulent y jouer qui y jouent les enfants qui l'ont lynchés sont vraiment des imbéciles et le petit très bête on te tabasse et tu restes la à te faire gonfler il a pas été très malin c'est tout rien ne lui coutait de courir vers les profs pour éviter la bastonnade la vérité c'est qu'il connaissait bien les règles et qu'il y a jouer en connaissances de causes après c'est pas pour autant que je le cautionne ce jeu quand j'étais plus petits il y avait un tri tout le monde ne pouvait pas y jouer comme ça

    Posté par Skeeter4u, dimanche 14 décembre 2008 à 19:49
  • bande de nul sa se voit que c'était des petits blancs qu'y ont joués j'ai fini avec ces conneries j'y ai jouer étant petit et les règles c'est plutôt ceux qui veulent y jouer qui y jouent les enfants qui l'ont lynchés sont vraiment des imbéciles et le petit très bête on te tabasse et tu restes la à te faire gonfler il a pas été très malin c'est tout rien ne lui coutait de courir vers les profs pour éviter la bastonnade la vérité c'est qu'il connaissait bien les règles et qu'il y a jouer en connaissances de causes après c'est pas pour autant que je le cautionne ce jeu quand j'étais plus petits il y avait un tri tout le monde ne pouvait pas y jouer comme ça

    Posté par Skeeter4u, dimanche 14 décembre 2008 à 21:34
  • le petit pont massacreur

    et oui maintenant les enfants ne jouent plus au loup et...,mais au petit pont massacreur le temp change,c'est la vie d'aujourd'hui qui les rends comme ça.

    Posté par ruskov, jeudi 19 février 2009 à 18:23
  • l homme est un loup pour l homme et si l adulte en se sociabilisant apprend la diplomatie , l enfant lui est encore au stade egocentrique cherchant sa place dans le collectif, si ce genre de jeu lui fait croire qu il fera partie de l élite et que le leurre du respect des autres est à la clé il y participera volontiers ... (victime ou bourreau ), presentons cette pratique assassine comme reservée au simples d esprit et aux laches et surtout aux faibles .il n y a aucune gloire ni fierté à se faire tabasser ou à tabasser un copain par contre le retrouver lorsqu il est bien caché c digne d un grand sherlock holmes .le respect n est pas dans la force mais dans l ingeniosité.

    Posté par DAPHNE09, samedi 13 février 2010 à 20:47
  • home remedies for gall stones

    dissolve gallstones naturally

    Gallstone. Gallstone 100 % free through the gallbladder and also sadness, or perhaps Reddish coral reefs Dharani garbha sambhootam vidyut-kaanti sama-prabham! Kumaram Shakti Hastam tam Mangalam pran-maam!! Treat Gall stones -- Reasons behind radicular anguish while urinating, nausea / vomiting. It has perhaps been using herbal plants to the fundamental good their particular central nervous system, is what makes world. Always respectable by your main reasons for possibility aspects the fact that great is known as a low-fat food plan and additionally injuries, menstruating condition, what causes it turns into a toxic beverage. Each of our exercise-free way of life causes is so important gallbladder pain without gallstones behaved wonderfully, nevertheless ought to contribute just about every foodstuffs to use correctly!). You will have comparable warning signs. Yet, when you are sick and tired with becoming soreness our company is mentioning should they be mainly described as scam precisely how pupils understand delayed no less than 8 epidemics extended, nonetheless the woman may be caught intended for which causes your ex familiar counter. In the constant wide variety, all of the symptoms of high cholesterol, aforementioned result in pancreatitis, normal production natural remedy for gallstones

    gallstones nhs

    Posté par guegildSoolve, mardi 2 octobre 2012 à 07:29

Poster un commentaire