Le quotidien d'un directeur d'école

L'école vue de l'intérieur :les réflexions, au jour le jour, d'un directeur comme les autres dans une école comme les autres.

samedi 6 octobre 2007

Du côté des enfants

Apprendre la démocratie, se former aux tâches de délégué, accepter d'être mis en minorité et de reconnaître les décisions prises à la majorité, prendre la mesure du temps pour faire aboutir des projets, se plier à des règles imposées d'ailleurs. Ne pas concentrer tous les pouvoirs -exécutif, judiciaire et législatif- entre les mains d'un même groupe de personnes en l'occurence, les enseignants. Faire d'une règle décidée en commun la règle de toute l'école pour éviter la surenchère, l'arbitraire et servir de garde-fou.

Voilà les principes de base qui inspirent la mise en place d'un conseil des élèves. Instance qui se réunit environ deux fois par trimestre. Plus si nécessaireou exceptionnellment s'il le faut.

Pour préparer cette réunion, des conseils ont lieu auparavant dans chaque classe. Les délégués n'arrivent pas les mains vides mais avec des critiques négatives et positives sur le fonctionnment de l'école et des propositions. Deux maximum pour avoir le temps de toutes les étudier.

Pas de surprise pour ce premier conseil. En tête, les problèmes des toilettes : saleté,  eau par terre, etc... et les soucis de cantine. Peu ou pas de remarques sur la cour ce qui est plutôt bon signe comparé aux années passées. Il semblerait que le nombre de conflits ait sensiblement baissé ou bien que le traitement s'en soit amélioré, les plaintes ne remontant plus systématiquement.

S'appuyer sur le ressenti des élèves pour faire bouger les choses, c'est aussi un avantage qui donne du poids quand le conseil des maîtres est interpellé par les problèmes qui remontent du conseil des enfants.

Pour la cantine pour laquelle il n'y a pas de règlement depuis le passage en self, nous allons nous y atteler avec les délégués du cycle III qui seront chargés de rédiger une proposition.

Pour les toilettes, c'est plus dur. Le bilan d'une opération "semaine toilettes propres" n'est pas trop mauvais et nous allons la poursuivre. Augmenter le nombre d'enseignants surveillants n'a bien évidemment pas été retenu mais il faudra peut-être y venir quoiqu'il serait plus intéressant de développer la responsabilisation que le flicage.

Pour les autres points soulevés, les diverses propositions étudiées vont permettre aux classes de s'impliquer concrètement.

Tout ceci devrait permettre aux enfants de comprendre qu'ils peuvent agir sur leur quotidien et que le conseil des délégués n'est pas une instance vide de pouvoir.

Posté par danledir à 16:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    démocratie

    Bonjour

    je suis tombé sur votre site par hasard en recherchant des sites indiquant comment "demander une enquête sur une directrice d'école".
    J'ai commencé à lire votre blog et je tenais à vous féliciter de votre transparence et du dévouement que vous démontrer à l'égard de vos élèves et de l'écoute que vous leur témoignez.

    Pour moi, malheureusement ce n'est pas du tout au même genre de direction d'école dont nous avons à faire.

    continuer ainsi

    cordialement

    Bebel

    Posté par bebel, lundi 29 septembre 2008 à 00:46

Poster un commentaire